méthode de réglage des soupapes desmo


Desmodromique

Méthode applicable à tous les Ducati bicylindres desmo 2 soupapes depuis 1973
(seule la valeur des jeux préconisés peut varier suivant le type de moteur)

 

Se référer au manuel d'entretien pour la fréquence du contrôle des jeux. Sur les Ducati modernes on peut le vérifier au maximum tous les 20000 Km.
 

 

         eclate-500-desmo-1.jpg     ducati 500 SD distri.jpg             distribution         

Nota: depuis 1987, sur les moteurs 2 soupapes il n'est plus nécessaire de déposer les culbuteurs d'ouverture pour régler les jeux. Il suffit d'enlever l'anneau élastique situé à coté du culbuteur d'ouverture (figure de droite). On peut alors le faire glisser latéralement pour accéder aux pastilles et procéder aux réglages sans toucher aux culbuteurs.



Reglage desmo

Notion de jeu "total": le jeu "total" est déterminé par la différence entre l'espacement entre le culbuteur d'ouverture et le culbuteur de fermeture et l'espacement entre les pastilles de réglage de jeu. C'est aussi la somme du jeu à l'ouverture et du jeu à la fermeture. Comme l'espacement entre culbuteurs est constant à un moment donné, si on diminue le jeu à la fermeture, cela se traduit par une augmentation du jeu à l'ouverture et réciproquement. C'est pour cela que si on modifie un jeu, il faut modifier l'autre.

 


 

 

Le texte qui suit est la traduction du complément "Sport desmo" du manuel d’atelier des parallel-twins 350 et 500 GTL et Sport desmo (en lien en bas de la page du manuel). Les seules modifications ou commentaires ajoutés le sont dans un but de précision. Se reporter aux illustrations en fin de page.



 

FERMETURE: à faire en premier, mais tout lire d’abord, en particulier la partie "ouverture" pour l’explication du principe, l’exemple et les remarques importantes sur le éventuels points durs.

 

 

Le jeu entre soupape et culbuteur est déterminé à la fermeture comme à l'ouverture par la hauteur des pastilles (douilles) de réglage.

Noter que les pastilles d'ouverture des 600 et 750 modernes conviennent pour les parallel-twins, par contre celles de fermeture sont spécifiques.
La mesure des jeux peut se faire avec un jeu de cales, mais le mieux est d’utiliser un comparateur pour une meilleure précision.

 

    
 

Ce jeu doit s’établir à 0,00 / 0,02 à froid aussi bien à l’admission qu’à l’échappement .
(mais sur les parallel-twins mettez 0,03, ça diminue les risques de points durs)

 

 

Pour régler ce jeu procéder comme suit:
 

-Mesurer précisément le jeu existant à froid.
Cette mesure doit se faire au point mort haut compression. Dans cette position, les soupapes sont fermées et le patin de culbuteur de fermeture est en contact avec la partie ronde de la came.

Si vous utilisez un jeu de cales, la plus fine (en général celle de 4 centièmes de mm) ne doit pas passer, mais la douille doit tourner librement.

Une autre méthode plus précise consite à mesurer normalement le jeu à l'ouverture et ensuite à pousser sur le culbuteur de fermeture jusqu'au maximum à laide d'un tournevis pour "écraser" le ressort. Mesurer à nouveau le jeu à l'ouverture dans cette position, c'est le "jeu total". Le jeu exact de fermeture s'obtient alors par différence entre les deux mesures. Avec un comparateur on obtient par cette méthode une précision d'un centième de mm.

                                                                                                                         


Si le jeu n’est pas correct:

 -Déposer (ou déplacer) le culbuteur supérieur (fig. 6).
En cas de dépose, extraire l’axe de culbuteur d’ouverture en utilisant l’outil    spécial (fig. 2) et bien repérer la position des rondelles de calage
  (qui servent à bien centrer le culbuteur par rapport aux cames).
-Déposer la pastille supérieure de réglage de jeu à l'ouveture.

-Ensuite, appuyer fortement sur le culbuteur inférieur à l'aide d'un tournevis pour écraser le ressort et faire descendre la pastille
  inférieure long de la tige de soupape.
-Déposer les deux ½ lunes et extraire la pastille de fermeture.
-Déposer la pastille de réglage et mesurer son épaisseur à l’aide d’un micromètre (fig. 7).

-Au cas où on ne dispose pas de la pastille d’épaisseur convenable pour corriger le jeu, procéder comme il est dit plus bas pour l’ouverture, le principe est le même.

-Remarque:
-le piston étant au point mort haut, la soupape ne tombera pas dans le cylindre. 


-Au remontage, faire bien attention que  ½ lunes (collets) soient parfaitement en place dans leurs gorges aussi bien coté soupape que coté douille de réglage. Ceci est très important, frapper légèrement l’extrémité des soupape avec le manche d’un marteau afin de s’assurer que les 1/2 lunes ont bien pris leurs places.

 

 

 

-Si vous déposez les soupapes profitez en pour remplacer les 4 joints toriques situés à l’intérieur des guides de soupapes en faisant bien attention de les placer parfaitement dans leurs gorges (fig. 10 et 11).

 

.

 

 

OUVERTURE: à faire après le coté fermeture

                        
Pour régler ce jeu procéder comme suit:


                         Mesurer à froid le jeu entre soupape et culbuteur d’ouverture à l’aide d’un jeu de cales (fig.1).

Comme pour le coté fermeture, cette mesure doit s’effectuer au point mort haut compression, le patin de culbuteur est alors en contact avec la partie ronde de la came.

 

Le jeu de réglage à froid des culbuteurs d’ouverture doit être le suivant sur les parallel-twins :

0,08 mm coté admission

0,12 mm coté échappement (certains experts préconisent de mettre 0,10 des deux cotés)

 -Mesurer le jeu existant avec la plus grande précision possible comme indiqué plus haut (fig. 1).
 

Si le jeu mesuré n’est pas correct procéder comme suit:

-Déposer (ou déplacer) le culbuteur avec ses rondelles de calage, bien repérer leurs positions respectives.
-En cas de dépose, extraire l’axe de culbuteur d’ouverture en utilisant l’outil spécial (fig. 2) et bien repérer la position des rondelles de calage.
  (depuis les 750 de 1979, il suffit de déplacer latéralement le culbuteur sur son axe après avoir déposé l'anneau élastique de calage)

-Déposer la pastille de réglage (fig. 3) et mesurer son épaisseur avec un micromètre le plus précisément possible.

-Les pastilles sont fournies en différentes épaisseurs espacées de 0.20 mm (0.10 sur les modernes). Choisir celle qui convient pour obtenir le jeu correct.

 

Exemple:

Le jeu mesuré entre la soupape d’échappement et son culbuteur d’ouverture est de 0,22 mm

La pastille en place mesurée au micromètre a une épaisseur de 2,50 mm

Etant donné que le jeu préconisé est de 0,12 mm et que nous avons mesuré 0,22 mm, nous devons diminuer le jeu de 0,10 mm en remplaçant la pastille de 2,50 mm par une de 2,60 mm grâce à la-quelle nous rattrapons la différence et obtenons le jeu parfait.

 

Il arrive souvent qu’il manque la pastille d’épaisseur convenable pour rattraper le jeu (ici la 2,60 mm). Dans ce cas il faut utiliser une pastille d’épaisseur juste supérieure (2,70 mm) et la diminuer à la demande à l'aide d'une pierre à huile ou du papier abrasif fin, à défaut de rectifieuse.

Dans ce cas, toujours bien s’assurer qu’on obtient une surface parfaitement plane et perpendiculaire à l’axe.

.

 

Une fois obtenue l'épaisseur adéquate, reposer la pastille.

Ensuite monter le culbuteur d’ouverture avec les rondelles de calage (fig. 5).

 

 

Faire tourner le vilebrequin de deux tours et vérifier les jeux à nouveau.

 

 

Très important:

Une fois l’ensemble remonté suivant ces indications, si vous avez sensiblement modifié les jeux, vérifier comme contrôle final que les arbres à cames tournent librement, sans le moindre point.

 

Ce problème semble typique de ces modèles et bien sûr cela nécessite de désolidariser l'entraînement des arbres à cames. Pour ce faire il est préconisé dans le manuel d'atelier des parallel-twins de déposer la culasse. Mais c'est extrêmement fastidieux, surtout que ça suppose de déposer d'abord le moteur entier, ensuite les culbuteurs puis les arbres à cames et le pignon puis de tout remonter pour vérifier sur l'établi et de recommencer pour remonter.
Une astuce consiste à déposer la cloche d'embrayage de façon à libérer l'arbre qui entraîne la chaine de distribution. Ainsi on peut assez facilement faire tourner l'arbre à cames à la main en tirant sur la chaine. Mettre au préalable les deux pistons à mi-course, afin que les soupapes ne puissent pas rentrer en contact avec les pistons. 

Les légers points durs sont causés par les ressorts d'aide à la fermuture. En cas de point dur important à la rotation, amener l'arbre à cames à la position où ca coince et mesurer les jeux pour déterminer la cause du point dur, autrement dit quel est le culbuteur d'ouverture dont le jeu est nul. Ensuite, toujours dans cette position, augmenter le jeu de ce culbuteur jusqu’à la valeur préconisée.

Ces points durs sont probablement dus à des imprécisions d'usinage des cames de fermeture.
Au remontage, bien vérifier à l'aide des repères que tous tous les repères de calage de distribution sont bien alignés comme exliqué plus bas.

.

 

Nota 1:

Les axes de culbuteurs ont une position de montage: vérifier que le trou fileté est bien à l’exterieur pour permettre l’extraction

 

Nota 2 (non inclus dans le manuel):

Il existe deux types de jeux: les jeux "de montage" et les jeux "de contrôle".
Les premiers sont les jeux que l'on adoptera si on refait une culasse à neuf. Les seconds sont les jeux acceptables lors d'un contrôle, donc les valeurs limites que l'on peut laisser tels quels sans inconvéniant. Le jeu "zéro" à la fermeture est un mythe, ce n'est pas grave du tout si ce jeu atteint 0.10 mm par exemple, le ressort d'aide à la fermeture est là pour bien refermer la soupape.
Ces jeux figurent sur le tableau ci-dessous:

Jeux préconisés par Ducati pour les mécaniciens des concessionnaires:

                         Montage        Contrôle

              Adm: 0.10 à 0.12      0.05 à 0.12

Ouverture

              Ech: 0.12 à 0.15      0.05 à 0.15

--------------------------------------------------------------------------

 

             Adm: 0.03 à 0.05      0.03 à 0.20

Fermeture

             Ech: 0.03 à 0.05      0.03 à 0.20

Ces valeurs s'appliquent uniquement aux parallèl-twins. Sur les autres moteurs, on peu régler les jeux de fermeture à zéro, mais avec 0.03 ça marche très bien.

 

CALAGE DE LA DISTRIBUTION:

(voir le document en Français à ce sujet en page 2)

 

Pour démonter et remonter la culasse, la méthode est le même que pour les culasses à distribution conventionnelle (non desmo).

Les points de repère pour le calage des arbres à cames sont les mêmes que ceux des moteurs conventionnels à ressorts (fig. 14).

Les deux ½ arbres à cames sont repérés « S » (gauche) et « D » (droite).

Le calage est correct quand tous les repères étant alignés (voir notice de calage en page 2) , les arbres à cames sont dans la position indiqué fig.15 (gauche) et fig. 16 (droite).

Nota:

Les arbres à cames doivent être obligatoirement calés par rapport au pignon central de chaine de distribution comme indiqué sur la fig. 21 (mais il y a un détrompeur dans les canelures pour cela)

 

 

.

 culasse-desmo-sport-1.jpg

 

 

Illustrations extraites du manuel Mototrans:

 

 

 

.

 

Méthode de calage de distribution:

DUCATI1.JPG

Date de dernière mise à jour : 05/03/2020

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site